post-permis

Vous pouvez  réduire votre période probatoire…

Depuis le 1er janvier 2019, les jeunes conducteurs qui le souhaitent, peuvent suivre une formation de 7 h entre 6 mois et 1 an après l’obtention de leur permis. Outre le fait de leur offrir une piqûre de rappel en matière de sécurité routière, cette formation leur permettra surtout de réduire de 6 mois à 1 an leur période probatoire…

Qui peut suivre cette formation ?

Les conducteurs ayant obtenu leur permis A1, A2, B1 ou B à compter du 1er janvier 2019 peuvent suivre cette formation, dispensée dans les 6 et 12 mois qui suivent l’obtention du permis. Cette formation est ouverte à tous : qu’ils aient obtenu le permis en conduite traditionnelle ou accompagnée (décret). Si vous avez passé la conduite accompagnée, la formation vous permettra de réduire de 6 mois votre période probatoire, la ramenant à 1,5 an au lieu de 2 actuellement. Pour les autres, la période probatoire sera réduite d’1 an : soit 2 ans au lieu de 3 (si aucune infraction entraînant un retrait de points n’a été commise bien évidemment).

À quoi sert cette formation ?

La Sécurité Routière souhaite construire, via cette formation, une réflexion auprès des apprentis conducteurs. Le but est de lutter contre le phénomène de « sur-confiance » qui intervient après la première année de permis en invitant les jeunes à mieux appréhender les risques sur la route et à éviter les accidents.

Pourquoi vous avez tout intérêt à passer cette formation ?

En consacrant 7 heures de votre temps à cette formation, vous allez agir pour votre sécurité et celle de vos passagers mais en plus vous gagnerez un temps précieux sur la période probatoire de votre permis. 

Ça vous intéresse ?

Alors n’hésitez plus, venez nous consulter pour le tarif, et réserver votre place à  l’un de nos stages prévus.

source du site : jeune conducteur.com

Sans la formation

Avec la formation post-permis

Permis probatoire classique

3 ans

2 ans

Permis probatoire après conduite accompagnée

2 ans

1 an et demi

 PC